Des artistes

Albert Marquet: brève biographie, liste de peintures

  • Année de naissance: 27 mars 1875
  • Date de décès: 14 juin 1947
  • Pays: France

Biographie:

Cet artiste français est considéré comme un maître reconnu du paysage, bien qu'il ait, au cours de sa vie, créé de nombreuses œuvres dans d'autres genres - portrait et nu - nu. Malgré le fait que ces œuvres se distinguent également par leur grande habileté et la qualité de leurs performances, ce sont les paysages du maître qui "touchent l'âme" avec leur humeur lyrique et la simplicité des objets. Les peintures de l'artiste sont d'une simplicité épurée et, par conséquent, extrêmement attrayantes aux yeux du public.

La vie

Le futur artiste talentueux est né dans une famille très éloignée de l’art - son père était un employé du chemin de fer. Son anniversaire tombe le 27 mars 1875, l'événement avait lieu à Bordeaux, en France.
L'amour d'Albert pour la peinture s'est traduit par un apprentissage dans la classe de Gustave Moreau, à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. La capitale française à cette époque était le centre de l'art, le creuset des nouvelles tendances.
Initialement, Marquet se joignit aux Fauvistes, entretint des relations amicales avec Derain et Matisse et exposa en 1905 et 1906. Mais bientôt, les expériences "sauvages" avec la couleur et les formes cessèrent de l'intéresser et il se tourna vers ce qu'il aimait le plus: les délicates harmonies de couleurs, les délices de la nature vivante. Il a accordé une grande attention à diverses conditions naturelles, décrivant la pluie, le brouillard, l’hiver avec son étrange voile gris fluctuant dans l’air.
Depuis 1919, l'artiste vit dans de petites villes de la région historique d’Île-de-France, aux alentours de Paris. À la recherche de la nature, il entreprit de longs voyages et ses convictions politiques le menèrent même en Union soviétique, où il se rendit en 1934. L'artiste a pris une position de vie active, pendant la Seconde Guerre mondiale, a participé au mouvement de résistance, vivant en Algérie.
Après la guerre, la foi politique de Marquet le fit membre du parti communiste français. Jusqu'à la fin de sa vie, il resta fidèle à ses convictions, tant dans la vie publique que dans l'art.
En 1947, le maître est décédé des suites d'une grave intervention chirurgicale.

La créativité

Albert Marquet a préféré peindre des paysages liés à l'eau - des images de la Seine, du littoral, des côtes et des ports. Un autre grand amour de l'artiste - rues de la ville, des places et des places. Les méthodes picturales de Marche peuvent être qualifiées d'afficaces, même de maigres et simples, cependant, les peintures font forte impression. Se sent la main de ce maître, confiant, capable de reproduire la réalité, la passant à travers le prisme de son âme.
Les paysages d'Albert Marquet ne présentent généralement aucun objet monumental. Ce sont des endroits ordinaires, des quartiers, des groupes d’arbres, des rues - tout ce qui nous entoure tous les jours, ce à quoi nous ne faisons généralement pas attention.
Peut-être que le génie d’Albert Marquet est nécessaire pour nous faire arrêter et apprécier le moment saisi dans l’éternité de la toile et des couleurs.


Peintures d'Albert Marquet

Port à Menton
Rue carrée Trinité
Foire au Havre
Port à Hambourg
Port à Honfleur

Загрузка...